top of page

L'enneagramme et les 3 instincts de survie

Dernière mise à jour : 13 déc. 2023

L'enneagramme et les instincts de survie ? De quoi s'agit-il ?

Notre instinct nous fait suivre d'abord  le chemin de nos préoccupations

Quelles sont nos préoccupations au quotidien ?

Quels sont les sujets qui nous intéressent ?

Et ceux qui sont secondaires, voire ceux qui nous sont indifférents ?



Nous avons 3 pulsions instinctives en nous, dans notre corps.

Nous avons tous ces 3 instincts, et ils nous servent tous les jours, mais l'un des 3 nous préoccupe plus que les autres, nous y accordons plus d'importance, il y a un enjeu dans ce domaine de préoccupation pour nous !



Ces 3 instincts sont :

la préservation, chaleur, confort, nourriture, maison, clan, soin du corps

L'instinct de préservation

(ou préservation physique)

Cet instinct régit nos besoins de sécurité, de nourriture, de logement, de chaleur, de prendre soin de son intégrité physique, et de son clan, de ses proches. Lorsqu'il est dominant, il donne une énergie chaleureuse.


Tête à tête, intensité, charisme, puissance, énergie, relations intimes, connexion, focus

L'instinct tête à tête (aussi appelé instinct sexuel)

Cet instinct régit la force de vie qui circule en nous, nos relations intimes, nos relations sexuelles et nos amitiés importantes. Lorsqu'il est dominant, il donne du charisme, de l'énergie, de la puissance.


Social, sociétal, collectif, vaste monde, participation,  place dans le groupe, extérieur

L'instinct social (dans le sens sociétal)

Cet instinct régit nos besoins de place, d'appartenance dans les groupes, les structures sociales. Il concerne les notions de contribution, d'organisation pour progresser. Lorsqu'il est dominant, il donne un côté formel et l'intérêt collectif passe avant l'intérêt individuel.



Pourquoi les avoir appelés instincts de survie ?


L'enneagramme décrit que ces 3 instincts sont des instincts de survie, car les 3 sont nécessaires pour permettre à notre espèce de survivre : survivre physiquement, créer la vie et s'organiser socialement.


Lorsque notre instinct principal est mis à mal, il occupe toute la place dans nos préoccupations. Et si nous sommes alors en relation avec des gens qui n'ont pas le même instinct principal, cela peut créer des difficultés dans la communication et la coopération !


Et parfois, lorsque notre instinct principal est fortement blessé, nous pouvons passer dans un mode "anti-instinct" et nous couper des sujets qui concernent cet instinct, pour autant, il demeure une préoccupation forte, même si c'est "contre".



Préservation, Tête à tête, social, quel intérêt ?


Prendre conscience de son instinct dominant, peut nous permettre de limiter notre réactivité lorsqu'il est mis à mal, et prendre conscience de l'impact que nous avons sur les autres.


Et réaliser quel est notre instinct le plus loin peut nous offrir de belles ressources pour mieux coopérer au quotidien, et ne pas négliger les préoccupations des autres, qui ont autant d'importance et d'intérêt que les nôtres !


coopérer coopération équilibre instincts


215 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page